22/10/16 - Article dans les DNA - Un périple à VTT de 170 km

La Transardennaise à VTT dans les Ardennes belges s’est très bien passée pour six vététistes de la section cycliste De Dietrich et leurs deux accompagnatrices.

Le parcours était assez exigeant avec 170 km de sentiers, de chemins, de petites routes entre pâturages, champs et forêts, assortis d’un dénivelé relativement important. Départ sur les vélos à la Roche-en-Ardenne, ville francophone située près de Bastogne en région wallonne dans la province belge de Luxembourg, au pied de son château.

Tout dans cette dernière ville, haut-lieu de pèlerinage en l’honneur de St Hubert, rappelle la chasse : sa basilique majestueuse qui porte le nom du patron des chasseurs, les vitraux de certains commerces, quelques façades ou portes ornées du cor de chasse jusqu’aux cartes de menu dans les restaurants proposant moult finesses gastronomiques. Il est vrai que la région est renommée pour ses forêts giboyeuses.

Une crevaison, un bris de chaîne et plusieurs chutes

Après une bonne nuit à l’hôtel, départ pour Redu par Nassogne, connue pour sa collégiale St Monon endommagée durant l’offensive des Ardennes à la fin de Seconde Guerre mondiale, Awenne et ses fontaines et surtout Mirwart et son château dominant la vallée de la Lomme dont l’origine remonte à une forteresse bâtie au début du XIe siècle par un seigneur lotharingien.

Après avoir pédalé par monts et vaux et à travers forêts la quasi-totalité de la journée, place à l’escale et au réconfort offerts par Redu, village du Livre. Le lendemain, dès la sortie de Redu, au début de la 3e et dernière étape, juste avant l’arrivée de la pluie, les courageux vététistes ont admiré une station de l’Agence Spatiale Européenne, surgie de nulle part, avec ses impressionnantes antennes paraboliques de 15 mètres de diamètre pour les plus grandes !

La nature du terrain, poussiéreux et relativement roulant les deux premiers jours, se transforma en véritable bourbier par endroits !

Une crevaison, un bris de chaîne et plusieurs chutes, heureusement sans gravité, ont été à déplorer. Les magnifiques paysages traversés ont mis un peu de baume au cœur des cyclistes couverts de boue : Curfoz et ses pépinières de sapins de Noël, Sensenruth et son église, et finalement l’abbaye Notre-Dame de Clairfontaine et la ville de Bouillon située tout près de la frontière française et du département des Ardennes (Sedan est à moins de 20 km), terme de ce très beau périple.

Photo : Les six vététistes : Christophe Buffler, Ludovic Fetter, Damien Iltis, Etienne Letscher, Ludovic Toillier et Gérard Ketterer.